En savoir plus...

Présentation du site Info Restriction Eau

Le site "Info Restriction Eau" vous permet de suivre, à l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine, les mesures de restriction des différents usages de l’eau en vigueur sur votre commune. Il est né dès 2006, de la volonté et soutenu par le Conseil Régional Poitou-Charentes et l'Etat. Etendu en juin 2018 à la Nouvelle-Aquitaine, il est soutenu actuellement dans le cadre des actions Eau de l'ARB NA par la Région Nouvelle-Aquitaine, avec la participation des Agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne, des Départements de la Vienne et des Deux-Sèvres et des fonds européens FEDER pour la partie Poitou-Charentes.
Tenant compte des spécificités locales, il informe sur les restrictions en cours : concernent-elles les rivières ? Les nappes profondes ou superficielles ? Tous les usages ? Quelles cultures ? Peut-on arroser son potager ? Remplir sa piscine ? Etc.

Avertissement : Les informations diffusées sur ce site le sont à titre indicatif et dans la limite des informations connues par l’Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine, chargée de développer et mettre à jour le site. Ce site ne se substitue pas aux voies officielles de publication des arrêtés (affichage en mairie et publication au recueil des actes administratifs de la Préfecture). La consultation du site implique l’acceptation des conditions d’utilisation.

En outre, certains arrêtés de restriction sont pris par votre commune, à l’échelle locale et viennent s’ajouter à ceux pris par les préfectures départementales. Pour connaître toutes les mesures en vigueur sur votre commune, ou pour des informations complémentaires, n’hésitez pas à vous adresser à votre mairie.

Consultez les sites des 12 préfectures de Nouvelle-Aquitaine :

Comment est décidée l’application de mesures de restriction des usages de l’eau ?

Les mesures de restriction sont décidées par « unité de gestion » (ou « zone d’alerte », qui correspondent généralement à un sous-bassin versant), lorsque des valeurs-seuils sont atteintes par les rivières (débit, hauteur d’eau, niveau d'écoulement) ou les nappes (niveau piézométrique) sur un ou plusieurs indicateurs (stations de mesure), jugés représentatifs du système hydrologique considéré.

En période de basses eaux, l’atteinte de ces valeurs seuils entraîne la mise en place de restrictions de prélèvements graduelles jusqu’à l’interdiction totale des prélèvements d’eau. La graduation des mesures doit permettre d’anticiper la situation de crise et de maintenir des débits ou des niveaux acceptables dans les rivières et dans les nappes. Elle doit en tout état de cause prévenir le franchissement de débits ou niveaux en dessous desquels sont mis en péril l’alimentation en eau potable et le bon fonctionnement des milieux aquatiques.

Les débits des rivières et les niveaux des nappes sont mesurés très régulièrement (souvent quotidiennement), de même que les données relatives au remplissage des barrages, à l’alimentation en eau potable, à l’état des milieux et à la météorologie. La fréquence de cet examen d’ensemble est généralement hebdomadaire en période de basses eaux. C’est donc sur la base d’une évaluation continue de la situation de l’eau que sont décidées les prises, levées ou reconduction des mesures de restriction des usages. Les mesures de restriction peuvent concerner les différents usages de l'eau, qu'ils soient publics ou privés, et les différentes ressources en eau, aussi bien superficielles (cours d'eau, lacs, etc.) que souterraines (nappes phréatiques, nappes profondes...).

Ces différentes dispositions sont récapitulées pour chaque grand bassin versant et/ou chaque département, dans les « arrêtés cadre », définissant le dispositif d’alerte mis en place en cas de menace ou de risque de sécheresse ou de pénurie d’eau : délimitation des zones d’alerte, définition des indicateurs, de leurs valeurs seuils, du type de mesures à mettre en place, et des règles de déclenchement et de levée de ces mesures, etc.

Pour aller plus loin

Les suivis quantitatifs de la ressource en eau en Nouvelle-Aquitaine : L’ARB Nouvelle-Aquitaine a recensé les suivis existants à sa connaissance et touchant le territoire régional, accessibles en ligne, et vous propose d’y accéder à l’aide d’une carte et d’un tableau de synthèse.